© Autonomia Project

L'huile de beauté des seins à la paquerette

L’oliveraie scintille de pâquerettes. Elles ont joyeusement tapissé les pieds de nos majestueux arbres centenaires et leurs petites fleurs nacrées reflètent avec grâce l’argenté des feuilles d’oliviers. Toutes soeurs, elles semblent rire en choeur avec le soleil.

 

Pour célébrer cette complicité joyeuse avec les oliviers et le soleil, je les ai mises à macérer dans l’huile des arbres aux pieds desquels elles aiment pousser. 

Comme une évidence : une huile de beauté portant la quintessence de ces synergies naturelles, confectionnée au coeur du portail de la pleine lune de Pâques. 

 

La pâquerette doit d’ailleurs son nom à ses fleurs qui s’épanouissent surtout à partir de Pâques. En résonance avec cette période de l’année, elles symbolisent la joie d’être en vie et le renouveau.

 

Les macérations solaires font partie des préparations phytothérapeutiques que je préfère confectionner. J’aime assister à cette lente alchimie entre les plantes, l’huile et le soleil.

Grace à la chaleur du soleil, l’huile capte les propriétés de la plante ainsi que l’énergie solaire. La solarisation charge l’huile de photons naturels, grains d’énergie pour nos cellules.

C’est un processus lent d’extraction des principes actifs des plantes. Un temps long qui  leur permet de se révéler en douceur et d’inscrire leurs vibrations au coeur même de l’huile. 

 

Dans cette vidéo, vous apprendrez à confectionner votre macération solaire de pâquerettes.

La peau est un organe vivant, lieu d’échanges entre le monde extérieur et notre corps. Elle reflète notre relation à soi et au monde, notre capacité à poser nos frontières et à affirmer notre identité.  

 

Les macérations solaires ont une grande affinité avec la peau, grâce à l’huile capable de pénétrer rapidement les puits lipidiques situés la base de chaque poil, au niveau desquelles l’épiderme s’amincit. Elles permettent ainsi une bonne absorption des principes actifs des plantes.

 

L’application de macérations solaires permet donc de nourrir notre peau à la fois des propriétés de l’huile et de celle de la plante. 

 

L’huile d’olive est particulièrement bénéfique pour les cellules de notre peau. Très riche en acide oléique (oméga-9), c’est une excellente source d’hydratation pour les peaux sèches et sensibles. Elle nourrit et assouplit la peau et est facilement assimilée par l'épiderme, qui s’en sert pour reconstruire son film hydrolipidique.

En plus de l’action nourrissante de l’acide oléique, elle contient en grande quantité de vitamine E, au puissant pouvoir antioxydant, capable de neutraliser les radicaux libres, responsables du vieillissement de la peau. L’huile d’olive est d’ailleurs utilisée depuis longtemps comme soin de beauté par les femmes méditerranéennes qui, comme par intuition, avaient pressenti ce pouvoir antioxydant bien avant qu’il soit mis en avant par la science.

L’huile d’olive porte aussi l’empreinte énergétique de l’olivier, arbre immortel, symbole de puissante vitalité, de régénérescence et de paix.

Elle a aussi l’avantage d’être assez stable et moins fragile que d’autres huiles végétales qui rancissent plus rapidement.

La chaleur du soleil permettra donc d’extraire les précieuses propriétés de la pâquerette. 

Riche en actifs tenseurs (tanins) la pâquerette resserre nos tissus en leur donnant tonus et solidité. Elle est particulièrement recommandée pour raffermir et tonifier la poitrine.

Abritant des composés proche de sa soeur l’arnica, son huile est également vulnéraire, utile après un coups ou sur une ecchymose et cicatrisante pour les petites blessures. 

A l’image de la douceur de ses feuilles et sa fleur, elle contient aussi des mucilages émollients qui apaisent notre peaux.

 

Bellis perennis ("la belle perenne") embellit le monde et le pare de magie. 

Elle embellit notre peau, nous ouvre à la magie. 

Et l’âme agit. 

SOIN RITUEL SAUVAGE 

 

- Avant de cueillir les fleurs, prenez un moment pour vous recueillir et poser une intention d’amour et de guérison.

- Récoltez avec gratitude les fleurs de pâquerettes dont vous avez besoin, autour de midi, par temps sec et ensoleillé. 

- Mettez-les à sécher à l’abri de la lumière dans un endroit sec pendant 7h. Cela permettra aux fleurs de perdre une partie de leur humidité qui pourrait détériorer l’huile.

- Placez les fleurs dans un bocal.

- Recouvrez d’huile d’olive extra vierge.

- Placez le bocal dans un endroit chaud, sec et bien ensoleillé et laissez macérer pendant 28 jours.

- Dynamisez votre huile chaque jour si possible avec une intention bienveillante. Par le mouvement, vous redonnez l’information de votre intention à votre préparation. 

- Filtrez dans un tulle et pressez fortement pour bien extraire les principes actifs.

- Ajoutez 5% d’huile essentielle de lavandin, qui permettra de prévenir le rancissement de l’huile.

- Versez dans un flacon en verre fumé.

- Conservez à l’abri de la lumière.

- Massez votre poitrine avec une pensée d’amour pour la femme sauvage qui est en vous !