© Autonomia Project

 

Ateliers de cuisine sauvage et sensible

Inspirés des cycles des saisons de la nature autour de moi qui regorge de plantes guerisseuses et aromatiques 

Chaque matin, je rentre de ma promenade matinale avec mon panier tressé empli de mes trouvailles sauvages. 

Il prend la teinte des saisons. En automne, il s’embrase avec le rouge des arbouses, le jaune des chanterelles, le brun dorée des graines de carottes, en hiver il sent bon les racines et la terre, au printemps il est tout fleuri de jeunes pousses et en été, il brille de millepertuis et exhale les essences ardentes de la sarriette et du thym.

 

Ces cueillettes inspirent ma cuisine du jour.

 

Parfumer ma cuisine de saveurs sauvages est devenu un rituel de célébration du cycle des saisons et de l’abondance de ce que nous offre la Nature.

C’est aussi une façon d’infuser mes repas de la médecine de ces plantes sauvages guérisseuses qui nous rappellent que la nourriture est la première médecine qui soutient notre vie.

 

Savourer ce que l’on cueille dans la Nature, c’est se souvenir de notre co-évolution millénaire avec ces plantes compagnes. C’est se sentir profondément en lien avec la terre, l’eau et le soleil qui leur ont permis de grandir et de nous nourrir. C’est prendre conscience que nous sommes pétris de ces éléments, que nous faisons intrinsèquement partie de la Nature.

 

Par leur saveurs sauvages et singulières, les herbes spontanées enrichissent notre nuancier de gouts. Elles nous ouvrent à des expériences inédites. Ce sont de nouveaux parfums qui viennent chatouiller nos papilles, des formes et des couleurs qui viennent apporter de la joie et de la poésie à nos repas.

 

Et puis, je crois que manger ces plantes indomptées, rebelles, qui poussent là où bon leur semble, réveille notre propre nature sauvage et intuitive. 

 

Dans mes ateliers, je souhaite faire de la cuisine une expérience de rencontre avec les plantes sauvages.

J’amène les plantes et les fleurs de ma cueillette du matin, une poignée de plantes séchées dans mon séchoir, quelques légumes du potager, une bouteille de notre huile d’olive, quelques bons produits d’amis paysans…

Et puis j’ouvre la rencontre pour vivre avec vous :

 

Une expérience sensorielle : apprendre à gouter, toucher, sentir le parfum et célébrer la beauté des plantes sauvages qui poussent dans notre région.

Un moment de bien-être : les plantes sauvages ont de précieuses vertus médicinales ; apprendre à les intégrer à notre cuisine du quotidien nous permet de faire de notre alimentation notre première médecine.

Un espace de création : par leur saveur singulière, leur formes et leur couleurs, les plantes sauvages nous invitent à la créativité et l’exploration culinaire.

Un temps pour se reconnecter à la Nature 

Une découverte de plantes qui poussent dans vitre région et de leurs vertus des plantes